Ouvrir en ligne un compte bancaire : vos inquiétudes les plus fréquentes

compte bancaire

Publié le : 01 septembre 20236 mins de lecture

Dans cette époque ultra-digitale où Internet a pris une place prépondérante, ouvrir un compte bancaire est devenu une démarche extrêmement simple. Une banque comme la société générale permet par exemple à ses nouveaux clients de souscrire depuis leur canapé en moins de 20 minutes. Cette offre est particulièrement alléchante mais certaines personnes éprouvent toujours quelques réticences à gérer leur argent à distance. Faisons le point sur les freins qui vous empêchent peut-être de franchir le pas.

Des entreprises douteuses

Il existe aujourd’hui une multitude d’acteurs auprès desquels ouvrir un compte bancaire en ligne se fait en un claquement de doigts. Ces derniers vous demandent généralement de remplir un formulaire type afin de leur indiquer vos principales informations personnelles puis de leur transmettre une copie de vos documents officiels. Une pièce d’identité et un justificatif de domicile sont les deux éléments indispensables à fournir pour compléter le processus. Les entreprises qui opèrent sur ce marché très concurrentiel ne sont pas toujours très connues. Vous pourrez parfois tomber sur des start-up étrangères aux tarifs attractifs établies dans des paradis fiscaux qui n’inspirent pas vraiment confiance. Si vous préférez traiter avec des organismes plus installés qui ont pignon sur rue, il est conseillé de vous tourner vers des grandes banques disposant d’une souscription dématérialisée. C’est notamment le cas de la société générale et de son programme Sobrio disponible à partir de 7 euros par mois.

À découvrir également : Les banques à distance sont-elles fiables ?

L’absence de conseiller

Effectuer des opérations bancaires courantes par vos propres moyens en passant par Internet est un fonctionnement confortable qui vous fera gagner du temps. Commande d’une nouvelle carte de crédit, abonnement a des services divers comme des assurances ou des plans d’épargne, toutes ses actions pour lesquelles vous aviez préalablement besoin de vous déplacer se font à distance depuis une application mobile dédiée. Le problème est que personne n’est présent pour vous aiguiller vers l’offre adéquate et que vous risquez de vous orienter vers quelque chose qui ne correspond pas véritablement à votre profil. Là encore, ouvrir un compte en ligne chez une grande banque vous protège de cet écueil. Il vous est possible de vous inscrire seul mais rien ne vous interdit de passer voir un conseiller pour vous informer sur les différentes options qui vous sont accessibles. Avec une société plus obscure, aucun interlocuteur ne sera joignable en cas de souci.

À lire en complément : Quelles sont les conditions d’accès et d’utilisation d'un compte en ligne ?

Les risques de piratage

Il est naturel d’être méfiant au moment de communiquer des informations sur son identité depuis un ordinateur ainsi que d’entrer ses numéros de carte bancaire sur un site web quelconque. Beaucoup renoncent à faire leurs achats sur la toile par peur d’être piratés et de se faire subtiliser une partie de leurs économies. Ouvrir un compte en ligne peut sembler dangereux en se basant sur cette même logique. À ce sujet, il faut savoir que l’intégralité des établissements financiers sérieux possèdent des assurances contre les fraudes et que l’argent volé vous sera instantanément restitué s’il est prouvé que vous n’êtes pas à l’origine de la transaction. Dans un second temps, la grande majorité des sites sont aujourd’hui parfaitement sécurisés. Vous pouvez vous en assurer en vérifiant que l’URL de la page sur laquelle vous vous trouvez commence bien par « https » et qu’un cadenas fermé s’affiche sur la fenêtre de votre navigateur. Faites le test en vous rendant sur particuliers.sg.fr.

Comment savoir si une banque en ligne est certifiée

Si vous doutez encore de la fiabilité de la banque vers laquelle vous avez décidé d’aller pour ouvrir un compte en ligne, il vous suffit de consulter ses conditions générales avec attention pour savoir si celle-ci est reconnue ou non par l’autorité de régulation compétente dont elle dépend. Dans l’Union européenne, chaque pays a une autorité nationale chargée de la supervision et de la réglementation des institutions financières. En France, l’organisme de référence à contacter est l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), tandis qu’en Allemagne, il faut joindre la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (BaFin) pour obtenir des informations fiables. Il est évident que l’ensemble des banques qui possèdent des agences physiques dans les grandes villes françaises sont contrôlées et respectent scrupuleusement les règles financières internationales ce qui vous couvrira lors d’un litige éventuel.

Ouvrir un compte bancaire sur Internet est une démarche simple et rapide à la portée de tous. Si les publicités pour les petites banques émergentes qui pullulent en ce moment sur les différents médias vous laissent quelque peu perplexe, nous vous recommandons d’opter pour une offre comme celle mise en place par la société générale. Ce genre d’institutions financières historiques vous apportent toutes les garanties nécessaires en matière de sécurité et vous donnent la possibilité de parler à un conseiller dès que vous le souhaitez. Vous aurez à débourser une somme un peu plus importante que si vous vous engagez auprès d’une entreprise plus modeste mais vous pourrez dormir sur vos deux oreilles en sachant votre argent à l’abri de toute déconvenue.

Faut-il privilégier une carte à crypto dynamique ou une carte bancaire virtuelle ?
Les avantages et les inconvénients des comptes bancaires communs

Plan du site