Qu’est-ce qu’un intérêt débiteur et comment l’éviter ?

Publié le : 05 juin 20235 mins de lecture

En théorie, un compte bancaire permet au propriétaire d’utiliser le solde pour payer les dépenses. Les banques offrent parfois à leurs clients la possibilité de dépenser plus d’argent qu’ils n’en ont. Il est conseillé de garder sous contrôle les frais d’intérêts liés à ce service.

Qu’est-ce que l’intérêt sur la dette ?

Lorsque vous contractez un prêt, vous consentez à ajouter de l’argent sur votre compte bancaire avant chaque retrait. En effet, pour pouvoir restituer votre ou vos crédits, votre compte courant doit être positif, c’est-à-dire créditeur.

En réalité, garder un œil sur vos comptes tous les jours n’est pas toujours possible. Par conséquent, une dépense imprévue peut entraîner un découvert ou un solde négatif. Les prélèvements récurrents ne sont cependant pas interdits. Oui, un découvert n’entraîne pas automatiquement une interdiction bancaire. Les banques peuvent généralement fournir les fonds manquants à l’avance, ce qui permet d’autoriser le prélèvement automatique. Naturellement, les restrictions sont établies conformément aux termes du contrat client de la banque. 

Le découvert fonctionne également comme une avance de fonds assimilable à un crédit. La dette du titulaire du compte déficitaire est entièrement payée par l’établissement prêteur. Il a le pouvoir d’imposer des «agios», parfois appelés «intérêts créditeurs». Ces coûts diffèrent d’un établissement à l’autre. Ils ne peuvent pas facturer plus que le montant maximum autorisé par la banque qui approuve un découvert autorisé, qui correspond au taux d’usure.

Par conséquent, il est important de garder à l’esprit qu’un découvert fonctionne comme un crédit et que l’intérêt créditeur doit être payé sur tout prêt. Cependant, quel que soit son type, tout établissement financier est tenu de vous communiquer le taux applicable et les modalités particulières du découvert autorisé. Découvrez en ligne plus d’informations sur ce qu’est un taux débiteur, un taux créditeur ainsi qu’un intérêt débiteur.

À découvrir également : Changer d’assurance emprunteur : les 3 avantages de la loi Lemoine

Comment éviter les frais d’intérêts débiteurs ?

 

La probabilité de découvert est plus élevée pour ceux qui ne consultent pas fréquemment leurs comptes. Dans cette situation, il est préférable de se procurer une carte bancaire à paiement instantané. Ainsi, vous n’aurez pas la mauvaise surprise de découvrir en fin de mois que vos dépenses dépassent vos rentrées d’argent. Si vous êtes responsable de vos dépenses et de vos prélèvements périodiques, sachez le jour précis où votre paie sera transférée et utilisez plus fréquemment les cartes à débit différé.

 

Si vous envisagez d’obtenir un prêt, vous devez vous assurer que vous pouvez continuer à vivre confortablement. Il n’est pas toujours judicieux de choisir des mensualités plus importantes afin de raccourcir la durée de remboursement. Le TAP sur votre carte de débit peut être supérieur aux intérêts sur votre carte de crédit et aux frais de retard de paiement. Pour garder plus de sérénité lors du tirage de vos différentes échéances, il est souhaitable d’augmenter légèrement la durée de votre crédit.

Face à des dépenses importantes et imprévues, optez pour des options de paiement comme le paiement en trois ou quatre fois, ce qui vous évitera de vous retrouver en découvert. Pensez aussi à établir un budget en notant l’essentiel de vos dépenses existantes (facture d’eau et d’électricité, paiement des taxes, loyer, etc.). Si vous le pouvez, choisissez des paiements mensuels. Cela peut vous aider à y voir plus clair et à éviter les pièges et les effets financiers négatifs qui accompagnent un solde négatif sur votre compte bancaire.

Est-il possible de récupérer vos intérêts débiteurs ?

Avec votre banque, vous pouvez essayer de négocier le remboursement de vos intérêts débiteurs. Les institutions bancaires pourraient être désireuses d’agir à la suite d’une situation d’urgence.

Si le découvert est extraordinaire et que le solde du compte est généralement positif, la demande est souvent favorable. Avez-vous des options d’épargne ou d’assurance ? Voici une justification supplémentaire qui pourrait appuyer votre position.

Vous comprenez maintenant que prélever périodiquement des intérêts débiteurs sur un compte bancaire peut être coûteux. Il est judicieux de proposer un découvert autorisé. Il doit cependant être appliqué avec parcimonie.

Comment obtenir un prêt sans fiche de paie en toute légalité ?
Changer d’assurance emprunteur : les 3 avantages de la loi Lemoine

Plan du site